Bundles of Wood

Bundles of Wood

Mémoires de l'Undergroun Railroad dans l'État de New York.

"Bundles of Wood" interroge l'héritage de l’Underground Railroad dans l’État de new York, le réseau clandestin actif jusqu'à la guerre de sécession, pour la libération des esclaves du Sud esclavagiste vers le Nord abolitionniste, en particulier au Canada. Le projet a été réalisé lors une résidence d'artiste auprès de Light Work en 2017. L’État de New York a accueilli nombre des événements les plus importants et a participé aux grands mouvements de réforme du XIXe siècle. La ville de New York possédait l'un des plus grands marchés d'esclaves aux États-Unis. Au début du 19e siècle, les débats d’ordre religieux contre l’esclavage se propagèrent dans tout l'État, en particulier le long du canal Erie nouvellement construit. C'est l'origine du mouvement anti-esclavagiste à New York. De nombreux citoyens, blancs et noirs, ont aidé des fugitifs (souvent appelés « demandeurs d’asile») à s’échapper au Canada. Ils faisaient partie d'un réseau secret connu sous le nom de Underground Railraod, littéralement « Chemin de fer clandestin. De nombreuses maisons et églises de Long Island à Buffalo constituent toujours des points de repère pour cette opération secrète et illégale. Certains sont bien documentés, comme la maison Harriet Tubman à Auburn, la grange de la maison Gerrit Smith à Peterboro, le site de sauvetage de l'esclave William «Jerry» Henry à Syracuse et d'autres sont opinables. Beaucoup des traces ont été perdus – à cause des démolitions pour faire place à de nouveaux développements. A ce jour, les traces de ce réseau clandestin sont nombreuses mais très rares sont les traces laissées par les fugitifs eux-mêmes. Les photos ci-dessous racontent les mémoires de l’UGRR à travers cette double perspective, les abolitionnistes d’une part et les fugitifs de l’autre, montrant pour la première fois des objets uniques, tels que les visages gravés dans la roche par des esclaves fugitifs au pied de l’église wesleyenne de Syracuse, ou les mains sculptées par un esclave en fuite en hommage à son libérateur, propriété de la Madison County Historical society. Comment les mémoires de l'UGRR habitent aujourd'hui le territoire et comment leur réappropriation peut cohabiter avec le marketing et les logiques du tourisme mémoriel ?

Nicola Lo Calzo

Galerie

Bundles of Wood

Bundles of Wood

Lightwork publisher
Contact Sheet 203
Texts Mary Lee Hodgens

Soft Cover
English

23,5 cm x 26 cm
48 pages

August 2019